Morning (skin crawling)
2021
Os, tissus, bois
40 x 30 x 15cm

vues de l’exposition personnelle “la lune dans un oeil et le soleil dans l’autre” au Centre d’Art Contemporain de Nîmes (CACN), commissariat Laureen Picaut & Bertrand Riou, Nîmes, 2021

Léo Fourdrinier_Morning (skin crawling)

En face, à même le sol, une chemise et les restes d’une colonne vertébrale de dromadaire témoignent du corps absent. L’œuvre Morning (skin crawling) (2021) fonctionne à la fois comme une ruine et une prophétie. Elle évoque une nostalgie du futur, explore l’expérience de la lassitude face à un système capitaliste en perte de sens.

-Laureen Picaut

Opposite, on the floor, a shirt and the remains of a camel’s spine bear witness to the absent body. Morning (skin crawling) (2021) functions as both a ruin and a prophecy. It evokes a nostalgia for the future, exploring the experience of weariness in the face of a capitalist system that is losing its meaning.