Nîmes, Juillet 2020 (série les nuits)
Impression sur aluminium, dibond, peinture fluorescente, bois
35 x 32 x 4cm

vues de l’exposition personnelle “la lune dans un oeil et le soleil dans l’autre” au Centre d’Art Contemporain de Nîmes (CACN), commissariat Laureen Picaut & Bertrand Riou, Nîmes, 2021

25 Léo Fourdrinier_CACN_ Nîmes, Juillet 2020 (série les nuits)

43° 49′ 32.952” N 4° 20′ 5.172” E, la coordonnée gps de l’emplacement du CACN, peut agir comme un indice. Ce système de géolocalisation intuitif fonctionne comme un point de chute à partir duquel se déploient des distances infinies. Ainsi, à la suite d’une rupture difficile, l’artiste débute une collaboration scientifique avec l’astrophysicien Arthur Le Saux. Il assimile la vibration lumineuse des étoiles aux différents reliefs d’une relation amoureuse et tente d’en saisir la matérialité. La photographie du ciel, série Les nuits (2017-2021), prise avec un téléphone et un effet hdr est la continuité de cette recherche. Le dispositif de présentation amène la photographie dans l’espace de la tridimensionnalité, recréant ainsi l’expérience du plein et du vide que peuvent induire les différentes étapes d’une relation amoureuse.

-Laureen Picaut

43° 49′ 32.952” N 4° 20′ 5.172” E, the GPS coordinate of the CACN’s location, can act as a clue. This intuitive geolocation system works as a drop point from which infinite distances can be deployed. Thus, following a difficult break-up, the artist began a scientific collaboration with the astrophysicist Arthur Le Saux. He assimilates the luminous vibration of the stars to the different reliefs of a love relationship and tries to grasp its materiality. The sky photograph, series Les nuits (2017-2021), taken with a phone and an hdr effect is the continuation of this research. The presentation device brings the photograph into the space of three-dimensionality, recreating the experience of fullness and emptiness that can be induced by the different stages of a love relationship.